L’essai du mois : le Tricity 300, la preuve par trois !

Face à une concurrence européenne féroce, Yamaha continue à se positionner sur le segment des scooters 3-roues accessibles aux permis B avec un challenger de taille : le Tricity 300 !

Lancé en 2020 en pleine pandémie, le Tricity 300 a malheureusement été quelque peu éclipsé par l’actualité. Pourtant, face aux Piaggio MP3 et Peugeot Metropolis, ce 3-roues ne manque pas d’arguments ! Son principal atout ? Son train avant. Contrairement à celui des modèles cités précédemment, il dispose d’une triangulation type Ackerman. Sans rentrer dans les détails, ce principe inauguré par le Tricity 125 et parfaitement mis en œuvre sur le Niken 900 – la seule moto 3-roues au monde – offre un ressenti et une fluidité incomparable. La sécurité et l’adhérence offerte par les deux-roues avant est bien là, et le pilotage s’apparente vraiment à celui d’un scooter classique. C’est-à-dire sans l’effet de lourdeur du train avant généralement constaté chez les autres. Les évolutions à basse vitesse sont ainsi toutes aussi intuitives que celles à haute vitesse, bien aidées par son excellent moteur.

Issu du XMAX 300, ce monocylindre de 292 cm3 a suffisamment de peps pour emmener le poids supplémentaire induit par le train avant. On se retrouve donc avec un scooter très à l’aise en ville, et qui ne se dégonfle pas quand il s’agit d’aller emprunter le réseau autoroutier.

Pour une sécurité maximale, Yamaha a quand même tenu à équiper son Tricity 300 d’un antipatinage, tandis que le freinage bénéficie, lui, de l’ABS. Concurrence oblige, on trouve un bouton de blocage du train avant, qui permet de le verrouiller tout en laissant une légère amplitude de mouvement. On pourra s’arrêter au feu rouge sans avoir besoin de poser les pieds par terre, même si l’exercice demande un peu de maîtrise par rapport à un MP3 qui verrouille absolument tout son train avant.

Côté aspects pratiques : large coffre pouvant contenir deux casquesprise USB 12V, clef mains-libres… Sans compter les nombreuses options disponibles au catalogue Yamaha pour équiper votre Tricity en fonction de vos besoins !

Pour résumer, le Tricity 300 gagne à être connu car il se pose en sérieux prétendant dans le secteur des scooters 3-roues. Venez l’essayer chez YAM PARIS 15 pour vous faire votre avis ! Qui sait, il se murmure qu’en plus, il y a de très bonnes affaires à faire sur modèle en ce moment…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.